Présentation

MASTER MIGRATIONS INTERNATIONALES

ATTENTION :

Les candidatures pour le master 1 doivent être envoyées entre le 20 mars 2017 et le 15 Mai 2017

Pour tous renseignements après la date du 15 mai, veuillez contacter les responsables de la formation aux adresses mail suivantes :

celine.bergeon@univ-poitiers.fr

nelly.robinsn@orange.fr

(Pas de seconde session)

Réunion de rentrée  Master 1 : Mardi 5 septembre 2017

Début des cours –  Master 1 : Lundi 11 septembre 2017

Réunion de rentrée des Master 2 : lundi 25 septembre 2017

Au cœur de l’Europe, l’Université de Poitiers accueille le Master Migrations Internationales. La formation est accessible après la Licence pour une intégration dans le M1 ou après un Master 1 dans l’une des deux voies de spécialisation : M2 Recherche (MIES) ou M2 Professionnel (MICP). Elle est adossée au laboratoire de recherche MIGRINTER dont l’équipe développe un projet scientifique original sur le thème des Migrations Internationales.

La formation, ouverte à l’ensemble des disciplines en Sciences sociales, offre un environnement de travail idéal pour les étudiants :

  • Un encadrement de qualité assuré par une équipe de recherche disponible et très investie dans la formation
  • La transmission des dernières avancées théoriques et méthodologiques dans l’étude des migrations internationales et des mobilités
  • Un important réseau de collaboration et de partenaires progressivement constitué en France et à travers le monde (plusieurs programmes sont actuellement développés en Europe du Sud, au Moyen Orient, en Amérique latine et en Afrique de l’Ouest)
  • Un environnement local avantageux et adapté à la vie estudiantine

Les étudiants pourront tirer profit de la dynamique du laboratoire (séminaires d’équipe, échanges avec les doctorants, conférences…) et de son centre de documentation (BibliothèquePhotothèqueArchives ouvertes).

Le mot de l’équipe pédagogique…

Que l’on s’intéresse aux actualités sociales et politiques, à la circulation des idées et savoir-faire, chacun d’entre nous reconnaît le rôle moteur joué dans ces dynamiques par les migrants, les réseaux et les diasporas. Les récits des expériences migratoires mettent en relief les liens profonds existants entre le migrant (hommes, femmes, mineurs, réfugiés, travailleurs qualifiés…) et son pays d’origine, les échanges et les circulations qui s’élaborent dans des espaces transnationaux. Ils soulèvent également la question politique de la régulation des flux migratoires et des droits des migrants à travers le rôle des États, des entités supranationales ainsi que des associations de migrants et de la société civile.

 Aujourd’hui, la spécificité de notre Master est de concentrer en un lieu unique : une formation, une base documentaire, un centre de production et de diffusion de l’information scientifique, et une équipe de chercheurs et d’enseignants dédiés à l’étude d’un objet commun : les migrations internationales. Cet environnement de travail constitue un atout majeur dans la conduite de projets visant à approfondir les thématiques contemporaines liées aux déplacements de population et à l’avenir des Sociétés. Les compétences développées dans le cadre de notre formation ont permis et permettront encore de former des experts et des chercheurs de haut niveau dans l’étude et la gestion des phénomènes migratoires.

Depuis sa création, cette formation n’a cessé d’évoluer et de s’adapter à la complexité et à l’ampleur croissante des mobilités et des migrations afin de rester ouverte aux enjeux professionnels. S’il prépare directement à une formation doctorale ouverte vers les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur, ce master a également pour objectif de former des chargés d’étude compétents agissant dans le monde des ONG, des institutions internationales, des collectivités territoriales, etc.

L’équipe pédagogique du master est soucieuse de rester à l’écoute des étudiants. Les effectifs limités des promotions, entre 15 et 20 étudiants (dans chaque spécialité de master 2), permettent des échanges suivis et de qualité entre étudiants et intervenants. Ce dialogue stimule ainsi les pratiques pédagogiques des intervenants et nourrissent la vitalité du master.

Responsables de formations :

M1 : Céline Bergeon et Nelly Robin

M2 Recherche : Pierre Kamdem et Marie Françoise Valette

M2 Professionnel : Nathalie Kotlok

-o-

Directeur du laboratoire MIGRINTER : Cédric Audebert

Directeur du département de Géographie : Régis Barraud

Master